Integraal
Collection Haute Couture
Automne/hiver  2001/2002

Présentation dans le petit théâtre du Conservatoire Supérieur d’Art Dramatique, le samedi 9 juillet 2001 à 15h30, Paris.

Je suis « membre invité » dans le calendrier officiel de la Fédération Française de la Haute Couture.

Univers de boîte à musique féerique pour une mise en scène de ballet contemporain déjanté.
Le fashion show débute par le son de pas qui résonnent, un rayon de lumière balaie le sol, laissant apparaître des corps désarticulés et repliés sur eux-mêmes.
Vingt-quatre mannequins et danseuses du corps de ballet de l’opéra de paris pour vingt-quatre modèles, un piano à queue sur scène, une partition créée à partir de la bande-son du « Casanova » de Federico Fellini.

Les robes se portent avec un volant cranté, une encolure asymétrique ou une excroissance de manche. Le tailleur est exclusivement pantalon, veste large voire extra large « over-size »
Matières cisaillées, effilées, irrégulièrement découpées comme sur de robes en agneau plongé bicolore traversées de cicatrices pailletées.
Ce sont les imprimés qui retiennent l’œil : traces de mains, cercles, rayures,  lettres d’imprimerie et brillants gribouillis comme si Pollock passant par là, avait saupoudré les créations de multitudes de paillettes.

Casting by Franck Nasso and Fred Sathal, music by Touve Ratovondreaty, hair by Laurent Philippon, make-up by Carole Lasnier, thermoformed plastic corsets by Simon Azoulay, photograph on invitation cards by Michael Woolley.

Trois « look » de la collection entrent dans les collections du musée de la mode de Marseille.

Trier par : Direction :
HAUT